Participation de l’École franco-hellénique « Saint Joseph » à la 11e session du Modèle francophone des Nations Unies 2015

stjoseph27-29 mars 2015 | La Haye

Pour la quatrième année consécutive, l’École franco-hellénique « Saint Joseph » de Pefki a participé au Modèle Francophone des Nations Unies (MFNU) qui s’est tenu au Lycée français Vincent Van Gogh à la Haye du 27 au 29 Mars 2015, sur le thème «Bilan et avenir des Objectifs du millénaire pour le développement».

Quatre élèves de la 3e du collège, de la 1e et de la 2nde du Lycée, délégués du Kenya, du Kazakhstan, du Comité International de la Croix Rouge (CICR) et de Greenpeace ont traité des grands problèmes politiques, sociaux et humanitaires au sein du Conseil des droits de l’homme et du Forum Scientifique associés aux 8 Objectifs du millénaire pour le développement.

Après un long travail de collaboration fructueuse et de recherche dans des sources d’information francophones, ils se sont informés sur l’actualité mondiale, sur les positions de leur pays et de leur organisation, ont rédigé des résolutions en proposant des solutions concrètes, ont soutenu en public ces positions en négociant avec des « adversaires puissants ». Ils se sont alliés aux délégués des pays et des organisations avec lesquels ils partageaient des intérêts communs pour aboutir, à la fin des négociations, à des solutions consensuelles respectant les principes fondamentaux des Nations Unies : le maintien de la paix et de la sécurité internationales, le bon voisinage parmi les nations, le respect de l’égalité des droits de l’homme indépendamment de la race, de la langue, de la religion, et de sexe, le droit à l’autodétermination des peuples, l’union des puissances internationales pour le progrès et le développement.

La participation des élèves au MFNU leur a permis de développer des compétences, d’exprimer des valeurs et des aspects de leur personnalité à travers la langue française : l’esprit critique, l’engagement personnel au service du bien commun, la capacité de résoudre des problèmes, la solidarité, la tolérance, le respect de l’être humain et des principes démocratiques. Ainsi, ils ont appris à surmonter les obstacles qui empêchent la communication et constituent des sources de tensions et de guerres, à rechercher l’acceptation de l’autre à travers la bienveillance et le consensus, à s’impliquer activement en tant que futurs citoyens du monde et « leaders » de demain. Au terme de cette expérience l’objectif a été pleinement accompli.

Les élèves et leurs conseillères tiennent à remercier l’Institut français de Grèce pour son soutien.

Conseillères du MFNU 2015 : Liagkou Catherine, Giannakoulopoulou Eleni