Échanges musicaux entre la France et la Grèce à l'aube du XXIe siècle, 1980-2010

echanges sorbonnePremière Journée d’Études Société Musicologique Hellénique Relations musicales France-Grèce (Équipe de recherche RelMus/FG) IReMus

18.05.2018, 09.00' | Salle des Actes - Sorbonne Université

Keynote speakers : Pierre Couprie, Cyrille Delhaye

Appel à communications
Les relations entre la Grèce et la France ont revêtu diverses formes à travers le temps. Elles ont permis non seulement d’influencer le développement sociopolitique et culturel des deux pays, mais surtout de nourrir de façon réciproque la création artistique.

Terrain encore peu exploré, le thème de cette journée d’études englobera de façon non exhaustive les axes suivants, afin de mettre en lumière plusieurs aspects du rapport musical entre les deux pays :

- Musique et technologie : musique électronique, média, nouvelles technologies, œuvres et compositeurs.
- Influences françaises et grecques sur l’œuvre des compositeurs grecs ayant effectué leurs études en France et de ceux qui y résident actuellement comme, entre autres, Georges Aperghis, Alexandros Markeas, Georgia Spiropoulos, Nicolas Tzortzis.
- Présence pérenne de l’Antiquité grecque dans les œuvres des compositeurs français (opéra, musique de scène, etc.) – nouvelles interprétations et perception.
- Autres sources d’inspiration relatives à la Grèce dans l’œuvre des compositeurs français.
- Rôle des institutions (IRCAM, l’Institut français de Grèce, Universités grecques et françaises, festivals), des lieux de concert et des interprètes dans la diffusion et la réception réciproque des œuvres grecques et françaises dans les deux pays.
- Présence de la musique traditionnelle et de la musique populaire grecque auprès du public français et échanges autour de la musique expérimentale et improvisée.
- Nouvelles interprétations et perception de la musique byzantine (Marcel Pérès, Alexandros Lingas).
- Aspects de l’œuvre et de l’activité de Iannis Xenakis de 1980 à sa mort.

Les propositions de communication (250 mots) suivies d’un bref CV (200 mots), les coordonnées électroniques de l’auteur, ainsi que l’indication de son institution de rattachement sont attendues avant le 16 février à l’adresse suivante : relmus.fg@gmail.com. Les résultats seront communiqués par voie électronique avant le 10 mars 2018.