Picasso, dramaturge et poète

PicassoCycle « Mots en scène »

05.12.2017, 19h00 | Auditorium Theo Angelopoulos - IFG | VIDÉO

Après tout, les arts ne font qu’un, on peut écrire une peinture en mots comme on peut peindre des sensations dans un poème.
Picasso

Ce lien privilégié avec l’écriture que Picasso entretient dans ses relations avec les poètes de son temps, sera le thème de cette soirée organisée en collaboration avec les éditions Agra.

Picasso commence véritablement à écrire en 1935 jusqu’en 1959. Tous ses textes sont en espagnol ou en français, souvent sans ponctuation, écrits à l’encre de chine, retravaillés plusieurs fois mais d’une écriture calligraphique remarquable. Au total, on a retrouvé plus de trois cent quarante textes poétiques et deux pièces de théâtre : Le désir attrapé par la queue, en 1941, Les quatre petites filles, en 1947.

Ses derniers textes, écrits entre 1957 et 1959 sous forme d’un poème-pièce de théâtre sont publiés sous le titre L'enterrement du comte d'Orgaz.
Tous ces textes ont été publiés en 1989 sous le titre « Écrits » par les éditions Gallimard/RMN.

Son écriture entretient une étroite relation avec la peinture, évoquant les mêmes thèmes : amour et mort, guerre et corrida, crucifixion et minotaure…
L’évocation des sons, des odeurs, des sensations, des objets, des expériences vécues ou imaginaires, des couleurs et des aliments, de la guerre et de l’amour se mélangent sans hiérarchie tantôt dans la joie, tantôt dans la mélancolie.

Au cours de cette soirée animée par l’éditeur Stavros Petsopoulos, Didier Ottinger, directeur adjoint du musée national d’art moderne du Centre Pompidou et Denys Zacharopoulos, directeur de la Pinacothèque municipale de la Ville d’Athènes échangeront leur point de vue sur l’écrivain Picasso. Des lectures de ses écrits ponctueront la discussion.

Lecture bilingue : Maria Apostolakeas

Entrée libre, traduction simultanée